63

Nuits

1506

Km

NUITS

13 : Belle étoile
02 : Sous abri
24 : Sous la tente
11 : Chez l’habitant
02 : Offertes dans un établissement touristique (Hôtel)
05 : Couchsurfing
01 : Établissement municipal
03 : Lieu de travail (gare, wagon,..) 
02 : Frontière
 

BUDGET

Monnaie locale : Tenge (Tg)
Budget moyen dépensé :  1,3€/jour
Visa : 30$pour 1 mois,(x2) car entre temps, j’ai fait mon premier retour en France

RÉCITS & INFOS PRATIQUES

Retrouvez sous chaque onglet les articles ou post publiés sur Facebook ou sur mon site de l’époque

28 septembre 2013
Ahah il est temps de faire une pause!!! alors au Kazakstan vous devez vous faire enregistrer dans les 5 jours suivant votre arrivée. Du coup on se dit ok on marche 3 jours et ensuite on file en stop à Almaty, cela nous laissera encore 2 jours au cas où. Seulement voila malin que nous sommes on n’a pas pensé au week end 🙁 du coup c’est pas ouvert il nous faut attendre lundi et lundi ce sera trop tard de 1 jour! Et a 100 dollars l’amende on ne va pas prendre le risque même si le mec nous a dit que c’était
bon « normalement » du coup retour ce soir a la frontière pour utiliser notre deuxième entrée, moi c’est pas grave je n’en avait pas besoin mais Ced ça l’ennui grave…enfin c’est la loi des série en ce moment, en finale on rigole. On pourrait aussi le tenter lundi mais bon on a déjà joué à biskek on avait perdu.

1 octobre 2013
Nous voilà enregistré au Kazak ça a pris 15 min et c’était gratuit!!! maintenant nous allons marcher 1 mois ici avant de retourner à Bishkek
Et voilà le vol retour pour mes vacances en France est pris, j’arriverai d’Istanbul le samedi 8 novembre à Orly à 13h20. puis direction le salon de la photo et ensuite départ pour la Rochelle pour assister au festival de film d’aventure du 14 ou 17 nov, et après ben le Jura!!!!
Bon j’ai perdu mon téléphone alors comme demain on reprend la route et qu’on sait pas si on retrouvera internet dans les villages ne vous inquiétez pas si pendant 1 mois vous n’avez pas de nouvelle
10 octobre 2013 Tout va bien!!!

24 octobre 2013
Coucou, nous sommes de retour à Almaty, tout va bien
25 octobre 2013
Aujourd’hui c’était journée hammam avec la maman de notre hôte, dans un lieu génial…bref le panard d’être en vacances.

29 octobre 2013
Bonjour
Merci à tous pour vos nombreux messages, c’est très gentil. Actuellement je suis toujours à Bishkek, au Kirghizstan, le soleil est revenu. Le 8 je vais m’envoler pour un retour en France cet hiver après plus de 2 ans. Retour qui n’était pas programmé, mais qui est devenu une évidence ces derniers mois, tant pour des raisons personnelles, familiales, médicales, consulaires et aussi de facilité pour préparer la suite. Autant de raisons qui font qu’aujourd’hui je ne regrette pas ce choix, je suis même plutôt excité à l’idée de préparer la suite, qui devrait être un peu différente si j’arrive à faire ce que je souhaite… Bref c’est comme si c’était un nouveau départ, un nouveau voyage, cela n’en est que plus excitant.

RE DÉPART
Et bien voilà je suis sur le départ, demain à 14h je m’envolerai pour Bishkek, capitale du Kirghizistan. Il a fallu tout faire entrer dans les sacs. Désormais j’aurai un chariot, je vais faire une tentative, j’ai pris un petit truc qui ne devrait pas tenir longtemps mais bon, c’est un test. 🙂
Mon gros sac ira sur le chariot, j’aurai également un petit sac sur le dos et un devant pour l’APN. Un vrai petit mulet ! O.o
Pourquoi tous ces sacs ? Et bien parce qu’il va falloir gérer l’eau, les distances entre les villages devenant de plus en plus longues. Je ne repars pas seule, Nico m’accompagnera 3 mois jusqu’en Mongolie, et Mathieu 1 mois renouvelable… Anne et Alex devraient me rejoindre en Mongolie pour la partie canoë, et Damien en Sibérie pour les parties vélo et ski. Je suis maintenant impatiente de reprendre la route juste
pour être au calme physiquement et mentalement.  À bientôt.

11 avril 2014
Coucou nous avons récupéré nos visas Kazakh hier, là nous sommes à Almaty, on devrait reprendre la marche demain, à moins qu’on ne puisse pas faire nos enregistrements de visas aujourd’hui, à suivre

20 avril 2014
Bonjour tout va bien pour nous, nous avons pris beaucoup de retard sur notre marche. Il y a beaucoup de Km à faire en 1 mois et on doit marcher plus que d’habitude, alors on essais de prendre le rythme…On a par chance internet ici, suite à une rencontre le long de la voie ferrée. Mais après on ne l’aura plus pendant plusieurs semaines… Pour nous suivre il reste nos points GPS.

Coucou tout le monde,
Je profite de ce court moment d’internet après plus d’une semaine de marche, pour faire un petit coucou et vous dire que tout ce passe à merveille,
Que de beaux paysages, de belle rencontres …^^

8 mai 2014
Pour info aussi, nous n’avons plus la balise GPS c’était celle de Mathieu, alors vous ne pourrez plus nous suivre tout les jours comme avant.

KAZAKSTAN
Et bien voilà 1 mois que nous sommes au Kazakstan, j’ai repris la route là où je l’avais laissée avec Cédrick il y a 5 mois. Cette fois-ci mes compagnons étaient Mathieu et Nicolas. Nous avons passé 1 mois à rejoindre la frontière avec la Chine, on a tout eu. Vent glacial dès les premiers jours, ouragan, neige dans le désert, puis enfin le chaud, voir très chaud… Les débuts ont été un peu difficiles, mais le moral est toujours là. Aujourd’hui, avec Nico nous sommes dans la ville juste avant la frontière, Mathieu lui est déjà reparti pour la France (cet été il est guide au Canada). On a tellement de choses à raconter sur ce mois au Kazakstan que je ne sais pas par où commencer, il y a eu des hauts et des bas, de bons fous rire avec un Gaston Lagaffe qui n’en a pas raté une, il aurait pu y avoir une catastrophe, heureusement seule ma veste doudoune Jack wolfskin que j’adorais et que j’ai même pas eu le temps de vous présenter y est passée. Bref en résumé un mois plus qu’intense, en 3 ans de voyage je n’ai pas été aussi épuisée mentalement que là en 1 mois. Maintenant ça devrait aller mieux, enfin faut-il encore qu’on puisse sortir du Kazakstan, mais là c’est encore une autre histoire, je vous raconterai ça plus tard.

SORTIE DU KAZAKSTAN
le 18 mai 2014
Alors que s’est-il passé à la frontière Kazak?!!! Et bien, notre visa Kazak expirait le 10 mai. Afin d’être à la frontière à temps, j’ai acheté un vélo pour finir les 325 km restant. À environ 200 km de la frontière, nous apprenons que celle-ci sera fermée plusieurs jours de suite, pour cause de fête nationale!!!! La blague ! Après quelques coups de fil on nous confirme qu’elle sera fermée les 7, 8 et 9, mais que le 10 ce sera bon… Ouf on respire, soulagés ! Tout le long du chemin on demande confirmation, tous nous disent que la frontière sera ouverte le 10. Tout allait bien alors, jusqu’à ce qu’on reçoive un message de Mathieu, qui avait rejoint la frontière et qui nous annonce qu’elle sera fermée jusque au 12!!!!!! Bon, que faire ? Croire les flics, croire Mathieu, dans tous les cas on n’a pas le choix, on décide de faire comme si de rien n’était et de se présenter là-bas le 10 comme prévu. Avant d’atteindre la frontière, il y a une zone de 2 km, impossible de la franchir à pied ou à vélo. On se présente donc, là un militaire nous dit que c’est fermé jusqu’au 12, on fait l’air étonné et surtout embêté!! On leur explique que notre visa se termine aujourd’hui. Ils nous disent qu’on doit faire un autre visa, deuxième blague, pour refaire un autre visa c’est à plus de 500 km en arrière et il est hors de question de payer un autre visa parce qu’ils sont en vacances, on refuse donc. Ils essayent de se débarrasser de nous et de nous renvoyer à Zaisan, la dernière ville à 70 km, pour soi-disant résoudre le problème à l’immigration, mais en insistant un peu on apprend que là-bas aussi c’est fermé jusqu’au 12. On décide donc de patienter 1 jour et demi dans une cabane à côté d’un resto vers la frontière, où le propriétaire nous avait invités à rester.
Le 12, on se représente au poste d’entrée, on revoit un chef en uniforme cette fois, la classe, qui par chance était le mec qui avait pris Nico en stop et qui connaissait la situation. Il fait signe au gardien de nous laisser passer. Cela a pris la journée avant qu’on puisse monter dans un bus qui nous emmène enfin à la frontière. Arrivés là-bas tout le monde savait qui on était, de suite ils appellent le chef, qui ne savait pas quoi faire de nous et qui s’étonnait qu’on arrive si tard… Bref ils se concertent entre eux et ne savent que faire, car tout est informatisé et contrôlé donc pas moyen de nous laisser passer comme ça. Il est déjà tard, on nous invite à nous asseoir, à manger des peanuts, puis voilà qu’on nous demande de la musique, Nico sort donc son téléphone et l’ampli et là un grand moment a commencé, nous voilà dans le poste frontière, cette fois-ci fermé, en train d’écouter de la musique, chanter et danser avec les douaniers, du grand m’importe quoi, un pur moment de bonheur. Peu de temps après retour à la réalité, on nous reconduit à Zaisan avec les militaires afin de résoudre la situation, sans trop nous expliquer, on arrive là-bas très tard, nous ne voyons plus nos potes, nous sommes remis à un gars super sympa mais qu’on ne connait pas et là vraiment on n’est plus d’humeur à répondre aux questions sur mon tour du monde, je suis fatiguée, épuisée, on n’a pas mangé correctement depuis 3 jours, stop, on veut dormir!!!!
Ah ben oui, dormir, mais où?! On avait cru comprendre que tout était arrangé, mais au final, rien n’était clair, le pauvre militaire à qui on avait refilé le bébé ne savait pas quoi faire de nous et quand on lui a dit qu’on n’avait plus d’argent pour aller à l’hôtel, il était bien embêté. Mais en bon Kazak, il a passé un coup de fil et nous a emmenés dans une gastanitza (chambre chez l’habitant) et nous a dit qu’on n’aurait rien à payer, ensuite il me dit « reposez-vous bien, on se revoit je sais pas quand, demain ou dans 2 jours » !!!!? Pardon, 2 jours ?!.. Là tout était confus, nous sommes allés nous coucher, sans plus rien comprendre. Le lendemain matin, le fait qu’on n’avait pas d’argent ne devait pas être clair non plus pour la dame de l’hôtel, bref on a replié nos affaires et attendu dans la cour, ne sachant pas du tout si quelqu’un s’occupait ou non de notre situation. On a pris la décision de ne rien faire jusqu’à midi histoire de voir, et puis ils avaient été si cool et gentils qu’ils ne pouvaient pas nous avoir joué un sale tour, mais bon avec le temps je deviens parano parfois, bref en attendant, on s’est posé et on a joué aux échecs…
Vers 11 h, un militaire de l’immigration arrive, tout gentil, nous dit qu’il veut nous aider, nous demande nos passeports, nous dit que tout va bien aller et qu’il revient dans 1h… 1h30 plus tard, le revoilà avec nos visas, un bus était là et commençait à partir quand il nous dit, hop prenez le bus et allez à la frontière, j’ai appelé là-bas, c’est réglé!!!! Bien- sûr on n’avait plus d’argent, il dit au chauffeur de nous prendre, celui-ci, chinois, ne voulait pas avoir de problème à la frontière et refuse, le flic lui dit qu’il n’y a pas de problème, lui file son numéro au cas où, et insiste pour qu’il nous emmène et hop, nous voilà de nouveau en direction de la frontière. Flippé comme pas possible, notre chauffeur, à chaque contrôle annonce direct la couleur sur notre cas, nous sommes morts de rire… Tout le monde sait maintenant qu’il y a deux français dans les parages avec un problème de visa, alors quand ils nous voient ils sourient, en disant « ah c’est vous les Français », ben oui c’est nous. 🙂 A la frontière, on ne revoit pas Alibek, notre gradé du début de l’histoire, avec qui nous avions bien rigolé, mais on revoit deux autres qui confirment que tout est bon au douanier chargé de tamponner nos passeports et hop, bye bye le Kazak, on récupère notre vélo, notre poussette et filons vers la Chine. Un peu de stress, mais au final, on n’aura rien eu à payer, nous avons passé la frontière le 13 au lieu du 10, c’est tout!!

Prise de courant : pas besoin d’adaptateur pour les prises françaises.


Visa Ouzbek : Obtention du visa Kazakh à Bishkek au Kirghizistan en 3 jours ouvrables (attention consulat Kazakh fermé le mercredi, en plus du week-end).

– 1 formulaire rempli
– 1 photo
– 1 photocopie du passeport et 1 du tampon d’entrée au Kirghiz
– Justificatif du paiement à faire dans une banque au centre ville, pas pratique du tout, il faut faire un aller retour à moins d’être sûr à l’avance du montant et de passer à la banque avant d’aller au consulat.
Visa 1 mois, 1 entrée = 30 dollars

Pas de besoin de lettre d’invitation, ni de fournir une adresse sur place.
Le consulat est sur Mir Avenue (ou Manas street, c’est la même) prendre le bus 11 (ou 14), sur Manas (8 Som) qui se dirige vers les montagnes et descendre lorsque celui-ci tourne à gauche (ou à droite), puis continuer toujours sur Mir avenue à pieds pendant 5 min, le consulat ce trouve sur le côté droit. Ou bien, faites plus simple en composant vous-mêmes votre itinéraire sur http://bus.kg/

Attention : une fois au Kazakhstan vous avez 5 jours pour vous enregistrer dans une grande ville genre Almaty, auprès des services de l’immigration, fermés le samedi après-midi et le dimanche, alors attention à vos dates. Gratuit.

Pour vérifier si cette info est toujours valable, rendez-vous sur le site du gouvernement

Lien utile : Info sur les frontières

PHOTOS

VIDÉO

Je n’ai pas encore réalisé le film du Kazakstan.